Aller au contenu

La protection des occupants

La loi assure la protection du droit des occupants de logements insalubres ou menaçant ruine (CCH, art. L.521-1 à L.521-3-2).

1. Ces mesures protectrices sont applicables lorsque le logement fait l’objet :

  • d’un arrêté d’insalubrité ; 
  • d’un arrêté de péril ; 
  • d’une mise en demeure de faire cesser un danger imminent pour la santé des occupants ;
  • d’une mise en demeure relative à des locaux interdits à l’habitation ; 
  • d’une mise en demeure relative à des locaux mis à disposition dans des - conditions manifestes de surpeuplement ; 
  • d’une mise en demeure relative à des locaux dangereux en raison de l’utilisation qui en est faite.

2. Les occupants protégés sont :

  • les titulaires d’un droit d’usage ; 
  • les locataires et sous-locataires ; 
  • les usufruitiers ; 
  • les occupants de bonne foi (ex. : le titulaire d’un commodat).


Retour en haut de page